• Motivation de création de l’association Action Collective Contre la Pauvreté (ACCP)

L’association Action Collective Contre la Pauvreté (ACCP) est une organisation humanitaire à but non lucratif créée le 20 Février 2013 pour apporter sa contribution à l’amélioration des conditions de vie de la population. Cette organisation est dénommée ACCP car elle se veut mutualiser des compétences afin de développer l’humanisme et être au carrefour des personnes ou organisations qui s’intéressent au développement des communautés de base. Elle est crée sur l’initiative des jeunes voués pour la cause de leurs prochains vivants des conditions des vies très difficiles et ceux qui ont fait l’expérience de pauvreté lancinante. Elle est composée d'une équipe dynamique de sociologues, des psychologues, gestionnaires, d’informaticiens, d’agronomes, de commerçants, de conseillers en santé et autres agents de développement.

La création de l’association ACCP est motivée par :

- La pauvreté lancinante de la population ;
- Les constats des conditions de vie misérables et très précaires des populations démunies dont l’écrasante majorité est constituée par les jeunes filles, les enfants, les filles mères et les femmes ; le tableau sombre de la mortalité infantile, l’inaccessibilité aux services sociaux de base : santé, éducation, droits élémentaires, la faible fréquentation des centres de santé, les effets pervers des IST/VIH/SIDA, du paludisme et des autres maladies ;
- L’incapacité des promoteurs face à cette situation d’aider individuellement ces groupes vulnérables ;
- l’ambition très poussée des promoteurs pour l’amélioration des conditions de vie des couches vulnérables et très précaires de la population.

  • Domaines d’intervention

L’association ACCP intervient au Togo dans les domaines suivants :

- Education;
- Santé ;
- Protection environnement
- Sécurité alimentaire ;
- Epargne-crédit, crédit revolving
- Développement communautaire.

  • Valeurs

Les valeurs que promeut ACCP sont :

- La Justice
- Le Respect
- L’Egalité
- La bonne gouvernance.

  • But

L’association a pour but de contribuer au mieux-être des populations démunies.

  • Mission

ACCP offre des services à base communautaire aux couches vulnérables que sont les enfants, les femmes, les personnes handicapées, les communautés démunies à travers les renforcements des capacités, la production d’informations stratégiques, les partages d’information, le plaidoyer, des prestations de services et la recherche action.

  • Mécanismes de gestion

ACCP dispose des mécanismes de gestion suivants :

- Un organigramme bien structuré ;
- Les rapports d’audit des comptes et des projets ;
- Manuels de procédures administratives, financières et comptables ;
- Plan de communication ;
- Procédures de décaissement ;
- Plan de gestion des ressources humaines ;
- Procédures de recrutement et de gestion des équipes de projet ;
- Système de comptabilité.

 

  • Stratégie d’intervention

Pour atteindre les objectifs qu’elle s’est fixée, ACCP procède aussi par :

- Le plaidoyer
- La mobilisation communautaire
- L’information, l’éducation et la communication
- Le renforcement des capacités communautaires
- La recherche – action et publication de meilleures pratiques
- Les prestations de services
- La réalisation d’infrastructures socio collectives
- Le partenariat, collaboration, réseautage.

  • Base communautaire

- 10 villages
- 25 chefs locales et leaders communautaires
- 12 groupements d’intérêt économique
- 20 CVD et CDQ
- 15 écoles locales
- 22 églises locales.

  • Les offres d’ACCP

- Entreprenariat pour tous ;
- Programme de sensibilisation sur l’hygiène, les maladies sexuellement transmissibles, la protection de l’environnement et la violence en milieux scolaires ;
- Cours d’alphabétisation aux personnes adultes ;
- Le parrainage d’enfants orphelins et démunis ;
- le suivi et accompagnement des enfants en difficulté ;
- soutien à domicile aux personnes de 3ème âge ;
- cours d’appui aux élèves dans les écoles ;
- suivi des apprentis dans leurs centres de formation ;
- initiation des femmes à la gestion des activités génératrices de revenus ;
- suivi et accompagnement des femmes qui font des activités génératrices de revenus
- accompagnement des groupements agricoles ;
- formation à la conception, à l’élaboration et à la gestion des projets en faveur des jeunes;
- formation sur les techniques pour réussir son entretien d’embauche ;
- assistance en vivres aux couples les plus vulnérables de la population ;
- assistance financière aux mères des enfants en situation difficile pour développer une AGR (Activité Génératrice de Revenu) ;
- sécurisation de l’éducation de l’enfant et assurance de son avenir ;
- suivi accompagnement de élèves, des apprentis ;
- assurance en soins de santé pour les personnes de plus de 50 ans ;
- insertion socioprofessionnelle des jeunes filles déscolarisées et déshéritées ;
- création de club d’amitié et de solidarité ;
- plaidoyer ;
- développement communautaire ;
- exécution, suivi et accompagnement des projets de développement communautaires.

 

  • Réseautage

ACCP travaille activement avec plusieurs réseaux nationaux et internationaux œuvrant pour l’amélioration des conditions de vie des populations vulnérables.

Depuis des années, notre pays traverse des crises successives. Un nombre croissant de personnes considèrent de plus en plus évident que des changements urgents sont nécessaires pour surmonter ces problèmes. Un changement très important est celui d'apprendre de l'expérience de vie et des connaissances des personnes vivant dans l'extrême pauvreté´. Pourtant, aujourd'hui, leur contribution (les personnes vivant dans l'extrême pauvreté´) est trop souvent niée, considérée comme négative, ignorée et n’est pas prise en compte. Ceci représente une discrimination flagrante, un déni de la dignité´ et des droits des personnes vivant dans la pauvreté´. Il importe que nous rompions le silence sur l'extrême pauvreté´ qui crée des insécurités sociales et fragilise les liens sociaux.

23Notre organisation est donc crée pour lutter contre l’extrême pauvreté d’où son nom « Action Collective Contre la Pauvreté ». Elle se veut mener des actions urgentes en faveurs des couches sociales les plus vulnérables que sont en grande partie les enfants, les femmes, les personnes âgées et les personnes handicapées. Elle se veut donc être un canal pour faire entendre la voix des plus démunis : faire entendre ceux qui sont habituellement réduits à leurs difficultés, voire qui en sont jugés responsables. ACCP veut donner la parole aux plus pauvres de s’exprimer sur les conditions indignes qu’elles vivent, sur leurs résistances quotidiennes et leurs aspirations. ACCP est convaincu qu’on ne peut vaincre la misère qu’avec les premiers concernés (les plus pauvres).