• Enfance

Prise en charge des orphelins et enfants vulnérables. Les actions menées dans ce domaine sont l’éducation, lutte contre la déscolarisation et toutes les formes d’exploitation, aide matérielle et soutien psychologique. Suivi accompagnement des élèves encadrés tous le long de leur cursus scolaire.1

  • Action sociale

Aide alimentaire, assainissement, formation soins médicaux de base, lutte contre les discriminations, promotion des droits de l’homme, insertion sociale, formation, accès à la culture et aux loisirs, aide au développement.

3

5

2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Parrainage et suivi des orphelins et enfants défavorisés pour un accès à l’éducation

Donner l’opportunité à un enfant d’aller à l’école, c’est lui donner une chance de vie inestimable. L’association ACCP œuvre dans l’accueil et l’insertion scolaire des enfants orphelins et vulnérables. Elle procède par un diagnostic familial qui consiste à faire des investigations autour de la famille de l’enfant à parrainer. Par le parrainage, elle

arrivera à combler les besoins scolaires de ces enfants de part les dons qu’elle reçoit ici et là des bonnes volontés et des personnes qui ont à cœur la question des enfants orphelins et vulnérables. ACCP développe un réseau de parrains à travers le monde pour permettre l’application du droit à l’éducation aux enfants du Togo. Elle compte sur les gens de bonne volonté pour la réussite de cette mission salutaire.

6

  • Don de fournitures scolaire

En dehors des enfants qu’ACCP encadre directement dans l’éducation, il y a des enfants démunis qu’il assiste en don de fourniture. Pilier du développement, l’éducation est un droit fondamental permettant aux enfants et aux adultes d’acquérir des connaissances et l’une des conditions essentielles à la réduction de la pauvreté, à la protection des enfants et à la responsabilisation des femmes. C’est par l’éducation que se transmettent les valeurs des Droits de l’Homme et de la démocratie.

  • Investir dans l’Humain

Nous agissons dans le champ de l’économie sociale pour bâtir de la citoyenneté considérant que celle-ci participe à l’émancipation des individus, à la cohésion sociale. Lutte contre la pauvreté   lancinante par l’octroi de petits crédits aux femmes et aux jeunes pour initier et gérer des Activités Génératrices de Revenus (AGR).

7

 

8

9

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Formation et Entreprenariat

ACCP organise divers modules de formation professionnelle au profit des jeunes, ce qui leur facilite l’accès à l’emploi.

 

  • Camps chantiers             

ACCP organise chaque année des camps chantiers dans plusieurs domaines pour aider les communautés à la base. 11Nous10 pouvons citer parmi ces différents camps, la construction des écoles et les centres de formation, le reboisement, la rénovation des infrastructures scolaires et sanitaires, les camps de soutien scolaire aux élèves (cours de vacances, distribution de fournitures scolaires), les camps artistiques et de tourisme.

  • Assainissement

13

12

ACCP a perduré au cours de ces deux (2) ans des actions fards en matière d’assainissement. Elle a organisée des mobilisations communautaires pour le balayage des quartiers du canton d’Aflao Sagbado, le déblayement des dépotoirs sauvages, l’entretien des caniveaux et des égouts d’eau, le reboisement de certains espaces pour réduire le nivellement de la surface terrestre.

 

  • Développement communautaire

ACCP a accompagné certains villages pour le diagnostic participatif et l’élaboration de leur Plan d’Action Villageois (PAV). ACCP a menée un programme intégré de formation des Comité Villageois de Développement (CVD) du canton d’Aflao Sagbado pour la conception, l’élaboration et la gestion des projets de développement communautaires. ACCP a en vue un vaste programme de développement communautaire (dotation des communautés à la base des services sociaux collectifs tels que les projets d’adduction en eau potable, les projets de construction des centres de santé, des projets de construction de écoles …..) et de suivi des projets de développement.

  • Santé

L’association ACCP offre des services de soins en faveur des personnes de couches vulnérables. Elle fait à ce effet leur suivi pour voir l’évolution de leur état et les assiste par moment en vivre et non vivre pour des soins primaires. Elle a à son actif accompagnée depuis sa création, 47 personnes en matière de santé publique. Elle a répertoriée 52 enfants dont l’âge situé entre 0 et 5 ans et leur a donné mensuellement des kits de vivres composés de lait, de sardine, de farine de blé, de petit poisson…pour permettre à leurs mamans de leur faire des rations équilibrées. Elle a des conseillés en nutrition et des animateurs qui visitent ces enfants à domicile pour voir leur évolution et prodigue à cet effet à leur parents des conseils pour leur croissance. Elle a d’ambitieux programmes d’assurance en santé pour la population, surtout les couches délaissées et les plus fragiles qui n’ont pas les possibilités de se payer des médicaments en cas de maladie. Elle accueille donc à bras ouvert tout partenaire désireux de l’accompagner pour l’extension de ce programme.

  • Nutrition

Certains enfants identifiés à Tsévié, Adzahoun, Lomé comme étant parmi les plus touchés par la malnutrition et des maladies infanto-juvéniles ont bénéficié des services de l’association ACCP sur son programme de nutrition communautaire. Les activités menées dans ce cadre sont :

  • Sélection ou identification des enfants atteints de malnutrition ;
  • réhabilitation nutritionnelle des cas malnutris admis dans les centres de santé ;
  • don des aliments sous forme de ration sèche aux enfants malnutris ;
  • visites à domicile selon un programme élaboré ;
  • suivi de la croissance des enfants ;
  • distribution de vivre aux adultes dans les zones de sinistres.

Parrainage et suivi des orphelins et enfants défavorisés

Donner l’opportunité à un enfant d’aller à l’école, c’est lui donner une chance de vie inestimable. L’association ACCP œuvre depuis longtemps à l’accueil et l’insertion scolaire des enfants orphelins et vulnérables. Elle procède à un diagnostic familial qui consiste à faire des investigations autour de la famille de l’enfant à parrainer. Elle arrive donc à combler les besoins scolaires de ces enfants de part les dons qu’elle reçoit ci et là des bonnes volontés et des personnes qui ont à cœur la question des enfants orphelins et vulnérables. Elle a parrainée depuis sa création, 31 enfants orphelins de sida.

L’association ACCP entend développer un réseau de parrains à travers le monde pouvant permettre l’application du droit à l’éducation aux enfants du Togo. Elle compte sur les gens de bonne volonté pour la réussite de cette mission salutaire.

 

  • Sensibilisations

L’association ACCP a fait au cours des 2 ans plusieurs sensibilisations dans les écoles au profit des élèves sur l’hygiène corporel et vestimentaire, le lavage des mains, les techniques d’études pour réussir brillamment. Elle fait actuellement des sensibilisations à l’endroit des élèves et de la population sur la fièvre hémorragique Ebola.

  • Développement Agropastoral

Malgré une légère diminution des chiffres de la faim (870 millions de personnes dans le monde en 2012), la situation reste très préoccupante. La sous-alimentation est une atteinte aux droits de l’homme et à sa dignité. L’Afrique est le seul continent où la sous-alimentation chronique a progressé ces vingt dernières années, atteignant 239 millions de personnes en 2012. Les politiques agricoles nationales ou internationales, majoritairement défavorables à l’agriculture familiale, et les budgets agricoles insuffisants sont des causes majeures de la faim, aux côtés des conflits, des aléas climatiques, de l’appauvrissement des sols ou de la mauvaise conservation des récoltes.

Cependant, l’association ACCP a commencé par développer un puissant programme de développement agropastoral en se basant sur un partenariat qu’elle va mettre en place avec les paysans et les groupements agro pastoraux dans les milieux ruraux. La réussite de ce programme contribuera à un recule de la pauvreté au Togo et dans la sous région. Ce programme consistera à l’association de l’élevage à l’agriculture en mettant en place des systèmes d’irrigation facilitant une production massive des vivres.

  • Développement communautaires

L’association ACCP a accompagné certains villages pour le diagnostic participatif et l’élaboration de leur Plan d’Action Villageois (PAV). L’association ACCP a menée un programme intégré de formation des Comité Villageois de Développement (CVD) à Davedi pour la conception, l’élaboration et la gestion des projets de développement communautaires. L’association ACCP a en vue un vaste programme de développement communautaire (dotation des communautés à la base des services sociaux collectifs tels que les projets d’adduction en eau potable, les projets de construction des centres de santé, des projets de construction de écoles …..) et de suivi des projets de développement. Elle a aussi en vue :

  • l’élaboration des plans locaux de développement et l’élaboration de plans d’investissement, au travers de processus participatifs et transparents d’identification et de classement par ordre de priorité des besoins en infrastructures de base aux niveaux des villages.
  • formation des membres des comités de développement des villages et des quartiers de ville.
  • Sécurité alimentaire

Nous avons exploité des espaces agricoles dans les villages de Davedi, Havé, Anyron. Les résultats des différentes activités sont consignés dans le tableau suivant :

 

 

Village

Espèce de culture Périmètre cultivée Dépense totale engagée Recette totale
 

Davedi

Maïs 2ha 327 710 480 000
Haricot 3ha 531 180 864 000
 

Havé

Piment vert  

50m2

 

125 000

 

345 000

Anyron Piment long 50m2 125 000 2640

Les habitants de ces villages sont en majorité des agriculteurs. Les activités secondaires de ces derniers sont le petit commerce et l’artisanat. Chaque famille essaie d’associer le petit élevage à son activité principale. Corrélativement la destruction causée par les animaux ambulants aux cultures vivrières ne favorise pas aux cultivateurs d’exploiter facilement les terrains proches à une ferme ou à un village. Face à cette situation défavorable ACCP a sensibilisé les unités de production animale à la modernisation de leurs élevages en acceptant construire des abris pour les animaux et à augmenter la taille de leurs élevages. Les résultats sont partout satisfaisants mais il y a des besoins importants à satisfaire : 146 éleveurs de volailles souhaitent augmenter la taille de leurs élevages et être assistés ; 30 unités de production souhaitent associer leurs élevages à l’agriculture et sont en quête de financement pour la construction des poulaillers et des étables ; 42 familles recherchent de formation en aviculture et petits ruminants pour installer après leurs propres fermes d’élevage.

 

ACCP a réalisé d’autres projets tels que :

  • projet de renforcement de capacité de gestion des organisations de base répartis en 25 groupes de solidarité dans la région maritime. L’objectif souhaité est atteint : celui de doter ces organisations d’outils nécessaires pour leur décollage sur le plan économique.
  • distribution des matériels scolaires et des produits alimentaires à 2/3 d’enfants démunis dans 25 villages de la région maritime et des plateaux. L’objectif souhaité est atteint : celui de donner l’opportunité aux enfants déshérités d’avoir le minimum de fournitures scolaire pour embrasser l’année académique comme tous les autres enfants.
  • scolarisation de 57 enfants. L’objectif souhaité est atteint : comme précédemment, permettre la scolarisation des enfants déshérités par le paiement en tout ou en partie de l’inscription ou le frais de scolarité.
  • soutien éducatif : l’objectif souhaité est en partie atteint : intervenir au cours de l’année académique auprès de l’enfant en difficulté ponctuelle susceptible de compromettre son éducation. Exemple : repas journalière pour permettre aux enfants démunis à résister contre la faim, cours de répétition médicaments de secours d’urgence…
  • célébration du 17 octobre, journée mondial de lutte contre la misère ;
  • participation active aux journées mondiale de lutte contre le SIDA. L’objectif souhaité est atteint : sensibiliser les enfants sur leur sexualité pour une protection contre les VIH / SIDA et la nécessité de l’assumer ;
  • mise en apprentissage de 10 jeunes filles en difficulté ;
  • projet de sensibilisation des groupements agropastoraux à la culture biologique ;
  • projet de sensibilisation de la population sur la protection de l’environnement ;
  • projets d’alphabétisation des personnes âgées ;
  • projets d’insertion socioéconomique des femmes vulnérables ;
  • projet de sensibilisation sur la fièvre Ebola ;
  • projet de sensibilisation sur l’hygiène, la protection de l’environnement et la violence en milieux scolaires et parascolaire ;
  • campagne contre le SIDA en milieu rural ;
  • programme d’IEC/SIDA en milieu rural ;
  • éducation et formation en santé reproductive.

 

  • Difficultés rencontrées:

L’association ACCP a eu d’énormes difficultés dans l’exécution de ses activités au cours de 2015. Les quelques unes qui méritent d’être recenser sont liées aux ressources matérielles et financières. Nous pouvons citer :

  • insuffisance de moyens de déplacement pour faire le suivi des projets sur le terrain ;
  • insuffisance de matériels de bureau ;
  • insuffisance de matériels pour les enfants ;
  • difficulté à apaiser les enfants qui n’ont pas bénéficié de dons à se retenir ;
  • insuffisance de produits aux malades ;